Article NR du 15 mars 2021

Dans ce tableau très sombre de l’année touristique 2020 en Touraine, certains ont pu supporter les conséquences de la crise sanitaire mieux que d’autres. C’est le cas notamment des petits hôtels de charme qui ont mieux résisté que les « gros porteurs », des gîtes et des chambres d’hôtes (lire ci-contre) ou des petits monuments privés dont certains ont vu leur fréquentation augmenter. Les activités « nature » – canoë, batellerie, randonnée, cyclotourisme – ont eu le vent en poupe l’été dernier. Loueurs et vendeurs de vélos ont même été en rupture de stock ! La fréquentation des circuits de la Loire à vélo a augmenté de 31 % en juillet, 10 % en août et septembre par rapport à 2019.  En 2020, la Loire à vélo a enregistré + 11 % de passages sur ses itinéraires cyclables.

Share This